epileptique accrobranche

Peut-on faire de l’accrobranche quand on est épileptique ?

L’épilepsie est une maladie qui touche le cerveau. Il peut toucher tout l’ensemble ou une zone spécifique. Les personnes atteintes présentent parfois des crises. Cela est dû à un changement soudain de la vitesse de fonctionnement de leur cerveau. Toutefois, ces individus peuvent pratiquer une activité physique. Seulement, il faut faire des exercices physiques adaptés aux caractéristiques de cette maladie.

Les caractéristiques d’une personne épileptique

Traumatisme à la naissance, des infections, une tumeur, etc. peuvent induire à un individu à devenir épileptique. Il peut également être héréditaire. Il provoque des crises qui peuvent être partielles ou généralisées. La différence entre les deux se situe au niveau de la durée. En effet, les crises partielles sont parfois indétectables puisqu’elles touchent une partie du cerveau. Tandis que les crises généralisées durent plus longtemps et concernent tout le cerveau. Durant ces crises, une décharge électrique soudaine se présente au niveau du cerveau qui change son fonctionnement pendant la durée de cette dernière. Cela se voit extérieurement à travers des convulsions. Toutefois, les personnes épileptiques peuvent pratiquer des activités physiques. Certains médecins recommandent même ce type de thérapie. Cependant, une variété de sport uniquement est adaptée à cette maladie.

Les activités adaptées

Les personnes épileptiques peuvent faire du sport. En effet, durant les exercices physiques, ils peuvent se concentrer sur d’autres points que leur maladie. Cela permet d’éliminer le stress, l’anxiété, etc. De plus, les crises peuvent parfois survenir dû à la rencontre de difficulté, de problèmes, etc. dans la vie quotidienne. C’est pourquoi le sport permet dans un sens de diminuer la fréquence des crises. Les sports de contact, les sports collectifs, l’athlétisme, etc. peuvent être effectués par les individus épileptiques. Ce sont des activités qui ne nécessitent pas de risques de traumas durant la pratique. Les activités comme l’escalade, le parachutisme, etc. sont contre-indiquées par le médecin. L’accrobranche est alors déconseillée. La combinaison entre adrénalines, et dépense d’énergie peut leur être néfaste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *