monter un ligne de peche

Comment monter une ligne de pêche pour le lac de montagne ?

Lorsqu’on est en montagne, le fait de faire de la pêche peut traverser l’esprit de beaucoup d’aventuriers. Bien sûr, la pêche est une occasion pour eux de se détendre, de profiter de la nature, de cette paix qu’on ne trouve pas ailleurs, de ce calme qu’ils méritent tant. Mais déjà faut-il savoir monter une ligne de pêche pour le lac de montagne.

Quelques bases

Tout d’abord, le choix de la ligne dépend, tout d’abord, du type et de la taille de l’espèce à attraper. Un gros poisson ou un petit, la décision vous appartient ! Ensuite, elle varie également de la profondeur de l’eau où vous allez pêcher. Voici donc les accessoires dont vous aurez besoin pour composer une ligne de pêche : du fil de nylon qui va servir de corps de ligne et de bas de ligne ; le flotteur ; les plombs qui constituent également la plombée et l’hameçon. Pour débuter, un corps de ligne doit posséder un diamètre de 8/100 à 12/100. Concernant celui du bas de ligne, 6/100 ou 10/100 fera l’affaire. Concernant le flotteur, opter pour un modèle passe-partout ou pour une forme effilée serait l’idéal. Et en fonction des poissons recherchés, vous pourrez définir sa grosseur. Les plombs et la plombée aident à équilibrer la ligne tandis que l’hameçon va servir d’appât.

Passer un montage

Lorsque ces divers accessoires sont déjà en mains, il faut maintenant passer au montage de la ligne de pêche pour le lac de montagne. Pour commencer, monter une ligne flottante où on fixera le flotteur après que la bague de celui-ci ait été enlevée. Ensuite, faire passer ce fil à l’intérieur de la bague et la réinsérer au flotteur. Faire passer la boucle en bas de ce dernier. Avant cela, réaliser également une boucle à quelques centimètres en bas. Serrer le fil à l’intérieur du plomb et ensuite, le serrer. Vérifier si la ligne flotte bien à l’eau. Fixer la basse ligne et le passer dans le la boucle réaliser précédemment. Équilibrer la longueur de la ligne à celle de la canne. Fixer le fil sur le plioir et attacher la ligne sur ce dernier. Faire tourner le fil autour du plioir jusqu’à obtenir la longueur de la canne. Fixer l’hameçon sur le plioir et tourner le fil autour du plioir jusqu’à arriver au flotteur.

L’entretien du fil de pêche

Le nylon est assez vulnérable au sel et au soleil, ce qui, à terme, finit par réduire sa glisse dans les anneaux et donc sa résistance. L’entretien du fil de pêche commence par le rinçage à l’eau douce, une opération qui doit être faite pendant que le nylon est encore humide, pour ne pas laisser aux impuretés le temps de s’y coller. Mais évitez surtout de plonger les bobines dans l’eau pendant le rinçage, à moins peut-être que les rondelles de frein soient en carbone ou tout autre matériau résistant à l’eau. Il est également déconseillé de ranger le fil de pêche en plein soleil, autrement le nylon présenterait de manière prématurée des signes de détérioration. Plus largement, tout le matériel de pêche doit être rangé à l’abri de la lumière, par exemple dans une housse.  Il est par ailleurs possible d’entretenir la glisse du fil, pour rallonger sa longévité. Certains utilisateurs ont la fâcheuse tendance à attraper le premier spray qu’ils ont à portée de main, notamment un spray de graisse silicone. En vous rendant dans une boutique de matériel de pêche, vous trouverez certainement différents sprays conçus spécialement pour l’entretien des fils de pêche.