se chauffer en montagne

Avec quel bois se chauffer en montagne ?

Le fait de vivre en montagne est le meilleur moyen de s’évader, de renouer avec la nature, de découvrir de nouveaux horizons et de tisser des liens avec des proches. Toutefois, durant l’hiver ou durant la nuit, il arrive parfois que le froid prenne possession de la maison. Alors, il est important de se réchauffer rapidement et de se trouver le bois idéal qui pourra répondre à toutes attentes.

Les bois les plus prisés

De nos jours, beaucoup d’entreprises se lancent dans la fourniture de bois de chauffage afin d’éviter à tout individu de parcourir la forêt et de faire des rencontres malencontreuses. Pour cela, elles mettent déjà en vente divers types de bois, mais si vous aimez les aventures, voici quelques types que vous devriez considérer. Tout d’abord, l’épicéa, le pin et le peuplier sont très consommés parce qu’ils brûlent facilement et parce que, leurs feuillus dure. Ce qui évite d’ailleurs que l’on charge souvent la cheminée parce que la combustion est lente. De plus, il est possible de les mettre sous forme de buche afin de faciliter leur transport vers la montagne. Il est également possible d’opter pour du bois du hêtre dû au fait qu’il appartient aux catégories des bois lourds et qu’on n’aura pas besoin de le charger souvent à cause de son pouvoir calorifique plus important par rapport aux autres types d’arbres.

D’autres suggestions

Tous les arbres peuvent être utilisés comme bois de chauffe. Mais vous devez les classer selon leurs catégories, selon vos besoins, mais également, selon les dépenses qui vont en découdre. Les bois les plus utilisés de nos jours sont, outre ceux qui ont déjà été mentionnés, les bois de chêne, de frêne, d’orme, d’érable, de bouleau, de saule, d’aulne, de mélèze, de tilleul et de sapin. Ces bois sont, certains, lourds et d’autres légers. Les avantages, c’est qu’avec des bois légers, ils seront faciles à préparer, à transporter et à allumer. Cependant, ils se consument plus rapidement. Concernant ceux qui sont lourds, ils produiront plus de chaleur et se consumeront plus lentement. Cependant, ils sont plus difficiles à allumer. Selon les besoins, il faut donc savoir choisir le type de bois qui pourra convenir en montagne.