Tout savoir sur la piscine hors sol

La facilité et la rapidité d’installation ainsi que son coût abordable font partie des principaux atouts de la piscine hors sol. Elle représente une aubaine pour de nombreux particuliers qui n’ont pas tous les moyens d’entreprendre de gros travaux.

Quelles sont les caractéristiques de la piscine hors sol ?

La piscine hors sol possède un certain nombre d’atouts qui font qu’elle est prisée par de plus en plus de ménages. Parmi ces atouts, on peut notamment citer la facilité et la rapidité de son installation, y compris sur des terrains présentant une configuration difficile – cela est notamment valable pour les modèles gonflables ou autoportants, les modèles rigides nécessitants une parfaite planéité de la surface. Par ailleurs, les propriétaires n’ont pas besoin de demander un permis de construire pour installer leur piscine. En revanche, si la superficie du bassin dépasse les 20 m2 ou si celui-ci doit être laissé en place pendant plus de trois mois, une déclaration de travaux préalable auprès de la mairie est requise. Pour ce qui est des prix, sur le marché, on retrouve des piscines hors sol en acier ou en PVC avec 3 m de diamètre, accessibles à partir de 400 € ; ce sont surtout des modèles d’entrée de gamme conçus pour les petits jardins. Les bassins hors sol haut de gamme coûtent nettement plus, jusqu’à 14 000 €.

Quelle forme choisir ?

Plusieurs piscines hors sol sont rondes ou octogonales. Ce sont les formes qui permettent le mieux de les intégrer en particulier dans des espaces limités. Ces bassins sont par ailleurs peu profonds, leur hauteur étant comprise généralement entre 110 et 160 cm. La plupart de ces piscines sont en acier ou en PVC et présentent un diamètre entre 3 et 6 m, ou une longueur jusqu’à 8 m pour les modèles rectangulaires. Plusieurs fabricants proposent également des modèles en bois ou en résine – en particulier les modèles rigides dont la structure est composée de panneaux modulaires – qui peuvent être octogonaux ou surtout rectangulaires et présentent des dimensions plus importantes – jusqu’à 10 m de long. Consultez un comparateur de piscine hors sol comme https://lapiscinehorssol.com pour vous orienter dans votre choix.

Où la placer ?

La piscine hors sol doit se trouver à proximité immédiate d’un point d’eau et d’une prise électrique. Son installation doit se faire également de manière à ce qu’elle soit en plein soleil durant les trois quarts de la journée, en printemps comme en automne. Il faut aussi veiller à garder une distance d’au moins trois mètre entre la piscine et la propriété voisine. Faites attention à ce que le bassin ne soit pas exposé au vent. Les courants d’air risqueraient en effet de refroidir l’eau et de la polluer avec les débris qu’ils véhiculent. Veillez aussi à placer la piscine à bonne distance des grands arbres, en particulier des feuillus caducs et des résineux.

Quelle différence entre piscine hors sol et piscine semi-enterrée ?

Vous aurez sans doute déjà lu des annonces ou le fabricant propose, pour le même modèle en bois, de choisir entre une installation hors sol ou semi-enterrée. Les deux concepts s’apparentent l’un à l’autre. Cela permet surtout de tenir compte des contraintes spécifiques de chaque terrain. Si celui est pentu par exemple, il est envisageable d’installer la piscine en partie enterrée et en partie hors sol. Avec cette technique, on arrive à mieux intégrer le bassin dans le jardin ; on peut en outre l’embellir par certains aménagements : terrasse surélevée, margelles, plages en bois… En revanche, si l’installation d’une piscine hors sol est libre de toute contrainte administrative, l’installation semi-enterrée est soumise à une déclaration préalable de travaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *